Le bassin dans son ensemble

 

Le bassin (pelvis), formé par l’union des deux os iliaques avec le sacrum, présente à considérer deux cavités : le grand bassin et le petit bassin. Le grand bassin est délimité latéralement par les deux ilions: sa paroi postérieure est formée par la dernière vertèbre lombaire ; sa paroi antérieure, par la paroi abdominale. Toute la cavité du bassin fait partie de la cavité abdominale, dont elle constitue la partie inférieure. La paroi postérieure du petit bassin est formée par le sacrum et le coccyx; sa paroi antérieure, par la symphyse pubienne et les pubis ; enfin ses parois latérales sont principalement formées par les ischions. On désigne sous le nom de détroit supérieur un large orifice, délimité de toutes parts par des parties osseuses et mettant en communication le grand bassin avec le petit bassin. Le détroit supérieur est nettement délimité en arrière par le promontoire, et latéralement par la ligne terminale (linea terminalis) formée par le bord antérieur de la base du sacrum, la ligne innommée, la crête pectinéale, le bord supérieur des pubis et celui de la symphyse pubienne.

Le promontoire exerce une grande influence sur la forme du détroit supérieur. On distingue des bassins dont le promontoire est élevé et d’autres dont le promontoire n’est pas élevé (A. FRORIEP). Les premiers représentent la forme primitive, telle qu’elle existe encore chez le nouveau-né. Cette forme du bassin est due à ce que la première vertèbre sacrée n’est encore qu’incomplètement transformée (voir page 171).

Entre le sacrum et l’ischion, la paroi du petit bassin présente une grande échancrure, fermée du côté distal par les ligaments sacro-sciatiques. Dans sa paroi antérieure se trouvent à droite et à gauche les deux trous obturateurs. L’échancrure formée par les deux branches descendantes des pubis et les deux branches ascendantes des ischions ne E plus partie de la paroi du petit bassin, mais du détroit inférieur. Cette échancrure est délimitée par l’arcade pubienne (arcus pubis), qui s’été jusqu’aux tubérosités ischiatiques. Plus en arrière, le détroit inférieur est délimité latéralement par les grands ligaments sacro-sciatiques enfin plus en arrière encore, par l’extrémité du sacrum et par le coccyx La paroi postérieure du petit bassin étant constituée par le sacrum et le coccyx, tandis que sa paroi antérieure est formée par la symphyse pubienne et les parties avoisinantes des deux pubis, il en résulte que cette paroi postérieure est beaucoup plus élevée que l’antérieure, d sorte que les plans dans lesquels se trouvent les détroits supérieur et inférieur convergent en avant.

La forme du bassin s’exprime par la longueur de certains diamètres. L’importance de ces rapports au point de vue pratique, et particulièrement pour L’accouchement, nous oblige à nous y arrêter quelque peu. On distingue au grand bassin, deux diamètres transversaux : le premier est la plus grande distance qui sépare l’une de l’autre les deux crêtes iliaques; le second, c’est la distance comprise entre les deux épines iliaques antérieures et supérieures. Au petit bassin il y a lieu de distinguer : 1° plusieurs diamètres antéro-postérieurs, compris entre sa paroi antérieure et sa paroi postérieure; 20 un diamètre transversal, el 3° des diamètres obliques.

Le diamètre antéro-postérieur du DÉTROIT SUPÉRIEUR est la distance entre le milieu du promontoire et la partie la plus rapprochée de la symphyse pubienne. On désigne encore ce diamètre sous le nom de diamètre sacro-pubien (fig. 225, C). Le diamètre transversal du détroit supérieur est la distance qui sépare les deux point les plus éloignés de la ligne innominée. Son diamètre oblique comprend la distance entre l’articulation sacro-iliaque et l’éminence ilio-pectinée de l’autre côté.

Voir également  Articulations métatarso-phalangiennes et phalangiennes

Le diamètre sagittal de la CAVITÉ DU PETI BASSIN est la ligne droite qui unit le milieu de la symphyse pubienne au point d’union de la deuxième et de la troisième vertèbre sacrée. Son diamètre antéro-postérieur normal (H. v. MEYER) est la distance comprise entre le milieu de la face antérieure du corps de la troisième vertèbre sacrée et le  bord supérieur de la symphyse (fig. 225, N). Son. diamètre antéro-postérieur diagonal est la distance comprise entre le ligament – sous-pubien et le promontoire. Le diamètre transversal de la cavité du petit bassin est la distance comprise entre les centres des deux cavités cotyloïdes.

Le diamètre antéro-postérieur du DÉTROIT INFÉRIEUR est compris entre le bord inférieur de la symphyse et la pointe du coccyx. Comme ce dernier es mobile, il en résulte que ce diamètre n’est pas fixe. Un autre diamètre antéro-postérieur du détroit inférieur est compris entre le bord inférieur de la symphyse articulation sacro-coccygienne (fig. 225, c’). Son diamètre transversal est la tance qui sépare les deux tubérosités ischiatiques.

Si l’on s’imagine toute une série de diamètres antéro-postérieurs menés dans cavité du petit bassin, et que l’on réunisse par une ligne le milieu de la longueur de tous ces diamètres, cette ligne est courbe et correspond à l’axe du s in : on la désigne sous le nom de ligne de direction (fig. 225, ax). C’est ns cette direction que se meut, pendant l’accouchement, la tête de l’enfant.

La position du bassin, dans la station verticale du corps, est telle que plan du détroit supérieur est fortement oblique en avant et en bas. L’angle, ouvert en arrière, que forme le diamètre sacro-pubien (C) avec horizontale (h) est de 60° à 64°. Il exprime l’inclinaison du bassin. La position du bassin ne s’est donc pas complètement adaptée à la station verticale du corps de l’homme, mais elle rappelle, par son inclinaison, elle qu’il occupe chez les animaux. Cette disposition est compensée par a formation du promontoire. Grâce à l’angle que forme, au niveau du promontoire, la colonne vertébrale avec le sacrum, l’inclinaison du bassin agit mécaniquement, pendant la station verticale, en ce sens Qu’elle permet au centre de gravité de tomber entre les deux articulations coxo-fémorales (un peu en arrière d’elles), ce qui fait que les membres inférieurs peuvent fonctionner comme organes de sustentation du corps.

De même que le bassin offre de nombreuses différences avec l’âge il en présente également avec le sexe et il en existe même entre les différentes races humaines. En ce qui concerne les différences sexuelles l’adaptation du bassin de la femme à l’acte de la parturition exerce u grande influence sur elles.

Chez la femme, les ilions sont plus étalés, plus aplatis que chez L’homme Le détroit supérieur a une forme ovalaire à grand axe transversal, tan que chez l’homme il est plus ou moins cordiforme, en raison de la saille plus considérable du promontoire. La cavité du petit bassin est moins haute, mais plus large que chez l’homme et la symphyse est plus courte Les ischions sont plus parallèles l’un à l’autre, tandis que chez l’homme il convergent un peu. L’angle de l’arcade pubienne est plus ouvert, ce que donne aux trous obturateurs une forme moins allongée que chez l’homme Le sacrum est relativement plus large et moins élevé que chez l’homme. Ces rapports, on peut les exprimer par des nombres déterminé d’après des moyennes. Il existe naturellement ici, tout comme pour le autres parties du corps, des variations nombreuses, et les caractère sexuels du bassin ne sont nullement exprimés de la même manière dan tous les cas. Il y a même des bassins d’hommes qui ont des caractère de bassins de femmes et réciproquement. Mentionnons quelque moyennes.

Voir également  Conformation extérieure et cavités internes du crâne

Grand bassin 1

Diamètre transversal entre les lèvres internes des crêtes iliaques   homme     femme.

droite et gauche                                                                                    257          257

Diamètre transversal entre les épines iliaques antérieures et

supérieures                                                                                        244             244

Petit bassin

Détroit supérieur Diamètre sacro-pubien                                           108            116

— transversal                                                                                  128              137

— oblique.                                                                                        122               127

Cavité du petit bassin Diamètre antéro-postérieur                           108               122

— transversal                                                                                     122             135

entre les épines sciatiques.                                                                 85             110

 

Détroit inférieur Diamètre antéro-postérieur

jusqu’à la pointe du coccyx (variable)                                                      75                90

— antéro-postérieur jusqu’à la synchondrose

sacro-coccygienne.                                                                                  95             11

—  transversal                                                                                         81             110

En outre :

Diamètre antéro-postérieur diagonal.                                                         122          129

Voir également  Os du crâne

Hauteur de la symphyse pubienne                                                               54           45

Angle de l’arcade pubienne                                                                          75              95

Nous avons vu que le sacrum et l’os iliaque, pris individuellement, rappellent par leur forme, pendant la vie fœtale, des états inférieurs d’organisation, réalisés chez les quadrumanes. Il en est de même pour le bassin, constitué par la réunion de ces deux Le bassin, chez le fœtus, présente un angle d’inclinaison beaucoup plus grand que le chez l’adulte. Déjà chez le nouveau-né, nous constatons qu’il se rapproche beaucoup de son état définitif; aussi signale-t-on de grandes différences entre le bassin du fœtus de sept mois et celui du fœtus à terme. Le pubis forme avec l’ilion un angle moins vert que précédemment et l’angle d’inclinaison du détroit supérieur est moindre. Une autre particularité consiste en ce que, chez le fœtus, l’axe longitudinal de la symphyse pubienne forme avec l’horizontale un angle très obtus ouvert en avant, tandis que cet angle est aigu chez l’adulte. Tous ces rapports se transforment en même temps  acquiert la station verticale.